Menu

L'avocate Gisèle Halimi, figure du féminisme

Gisèle Halimi. Photo AFP
Gisèle Halimi. Photo AFP

L’avocate et ancienne députée Gisèle Halimi, qui a consacré sa vie à la cause des femmes et au droit à l’avortement, est décédée au lendemain de son 93e anniversaire.

"Elle s’est éteinte dans la sérénité, à Paris", a déclaré l’un de ses trois fils, Emmanuel Faux, estimant que sa mère avait eu "une belle vie".
«Pour Gisèle Halimi, le féminisme était un humanisme.

La France perd une républicaine passionnée qui, comme avocate, militante et élue, fut une grande combattante de l’émancipation des femmes», a salué sur Twitter le président Emmanuel Macron.

 

Vous pouvez rendre hommage au défunt sur sa page commémorative sur le site Libra Memoria et présenter vos condoléances à ses proches en témoignant votre sympathie.

Publié le 28/07/2020