Menu
  • Accueil
  • Infos
  • Comment vivre son deuil en période de vacances estivales ?

Comment vivre son deuil en période de vacances estivales ?

Fanny98716, CC BY-SA 4.0 <https://creativecommons.org/licenses/by-sa/4.0>, via Wikimedia Commons
Fanny98716, CC BY-SA 4.0 <https://creativecommons.org/licenses/by-sa/4.0>, via Wikimedia Commons

Durant la période estivale ou celle des fêtes, une personne ayant perdu un être cher peut se sentir démunie. Il est délicat de gérer un deuil quand les images du bonheur des autres sont une réalité. Tristesse, douleur, colère, terreur peuvent devenir omniprésentes.

En été, en fin d’année, la souffrance peut se trouver amplifiée. Le monde environnant invite à la joie, au partage, à la détente ou au repos. Le temps est au bien-être. Comment faire face à l’ambiance de bonheur et de lâcher-prise du moment sans ressentir cruellement le vide et l’absence de l’autre ? Il existe différentes possibilités pour se donner du courage, apaiser ses tourments et traverser cette période.  

Accueillez vos émotions

Donnez-vous le droit, la permission de laisser votre ressenti s’exprimer. Il n’y a pas d’obligation à simuler l’esprit « vacances ». Votre entourage comprendra. Si les larmes montent, si la colère grandit, si le chagrin pointe, laissez-les advenir, se libérer. Vous retrouverez ensuite une certaine paix.    

Offrez-vous de la bienveillance

Le besoin d’être seul est parfois une nécessité, prenez-en conscience. Evitez les situations qui vous coûtent. Prenez du temps pour vous, éloignez-vous quand cela devient nécessaire. Vous avez envie de la présence des autres, de leur soutien, de leurs paroles, allez vers eux et dites le leur naturellement. Si vous n’y parvenez pas. Profitez simplement de leur compagnie.

Appréciez l’aide d’autrui

En période de deuil, vos proches sont prêts à vous accompagner. Ils craignent souvent de vous proposer directement leur soutien car ils ne savent pas quelle attitude adopter. Ils n’osent peut-être pas faire le premier pas, de peur de raviver votre peine. Précisez-leur la façon dont vous souhaiteriez être soutenu. Ils apprécieront de se rendre disponibles pour vous. Ils pourront ressentir une grande joie face à la confiance que vous leur témoignez. Ne plus parler de la mort d’un être cher mène à l’isolement.

Pensez à l’écoute attentionnée

Il existe des oreilles pour vous entendre. Si certains amis sont là, décidés à accueillir votre ressenti, d’autres ne sont pas disponibles, totalement impliqués dans leurs vacances, leur mode de vie. Ne leur en veuillez pas. Les groupes de paroles peuvent être une solution. Ils vous offriront du réconfort et une attention privilégiée. Pour trouver les structures les plus proches de vous, le net est un bon outil. Si vous êtes croyant, votre communauté est également une piste à explorer. Des réunions d’échanges entre personnes endeuillées prennent aussi toute leur importance. Elles invitent à mieux traverser l’épreuve.

Faites le choix d’aider

Pour trouver de l’apaisement, vous pouvez également donner de votre temps, de votre expérience. En soutenant les autres dans leur vie, vous changerez d’état d’esprit et vous détournerez votre attention quotidienne de votre affliction. Hôpitaux, maisons de retraite, structure pour enfants, associations… ont besoin de compétences. Pourquoi pas vous ? Si cette démarche demande de l’implication, elle peut être un pas significatif vers le changement.

Et si…

En période de congés, les autres apprécient l’instant présent et jouissent du vivre ensemble. Inutile de vous comparer à eux. Vous vous feriez du mal. Ces temps ne sont pas forcément idylliques pour tous contrairement aux idées reçues. Vous n’êtes pas obligé de profiter absolument de ces vacances. Des jours nouveaux reviendront en des temps apaisés. Si des moments de sérénité se profilent, laissez-les s’épanouir sans jugement. Ils berceront votre cœur. Vous ne trahirez pas le défunt en éprouvant du bien-être, l’envie de rire et de sourire. La personne qui est partie, que vous aimiez et qui vous aimait, apprécierait de vous savoir joyeux et en vie.

Lire les articles de notre dossier Deuil

Le temps du deuil

Le deuil, un long parcours

 

Pour faire vivre leur souvenir, Libra Memoria vous propose de laisser gratuitement un témoignage sur leur page commémorative.

Publié le 21/07/2021