Menu
  • Accueil
  • Infos
  • Comment passer les fêtes de fin d’année après la perte d’un proche ?

Comment passer les fêtes de fin d’année après la perte d’un proche ?

Le temps des fêtes est difficile à vivre en période de deuil. Chaque instant rappelle douloureusement l’absence de l’autre. Le chagrin peut paraître encore plus lourd à porter tant cette période symbolise les retrouvailles. Comment traverser ces moments sereinement ?

1 - S’écouter

Il est important d’être en accord avec soi-même. Si vous ressentez au plus profond de vous le besoin d’être seul, c’est votre droit. Le temps du deuil est propice à l’introspection mais s’isoler totalement n’est pas la solution. L’idéal est de trouver un juste milieu. Vous pouvez limiter votre participation aux événements vous rappelant trop de souvenirs ou éviter les moments  stressants. Si vous n’avez pas l’envie d’organiser un repas, si vous ne souhaitez pas prendre sur vous pour y participer, vous pouvez décider de faire une pause dans vos engagements habituels. Votre entourage comprendra votre retrait et ce changement d’habitude.

2 - S’exprimer

Pour être soutenu, il est essentiel d’exprimer à vos proches vos ressentis, vos émotions, vos besoins. Votre entourage ne saura peut-être pas comment réagir pour vous aider. Le travail de deuil requiert énormément d’énergie et votre humeur peut être fluctuante. Elle peut décontenancer. Famille et amis peuvent se trouver gênés, démunis ou même maladroits face à vous. Il est donc important de communiquer, de les informer de la façon dont vous souhaitez vivre cette fin d’année. Parlez avec le cœur, en toute transparence. Plus vous serez clair dans votre communication, plus vous serez compris, plus vos besoins seront respectés.   

 

Vous pouvez aussi, grâce à Libra Memoria, rendre un hommage gratuitement et demander à vos proches de mettre un message de souvenir pour se rappeler ensemble les bons moments passés. Pour cela, trouvez le défunt qui vous est cher en cliquant sur l'image et ajoutez une étoile ou un message sur sa page commémorative.

Ayez une pensée

3 - Oser

Les personnes en deuil ne se donnent parfois pas le droit de célébrer Noël ou la nouvelle année. Elles se sentent coupables de sourire, de partager de la joie. Il est possible de changer de point de vue. Le défunt, que vous avez aimé, ne vous en voudrait pas de vous voir heureux, au contraire. Vivre l’instant présent avec bonheur, bien entouré, ne signifie aucunement que celui qui est parti ne vous manque pas profondément.

4 - Commémorer

Les retrouvailles en famille peuvent être propices pour évoquer des souvenirs et des anecdotes sur l’être qui n’est plus là. Vous pouvez lui dédier une prière ou instaurer un petit rituel de recueillement en famille. Allumer une bougie, ressortir l’album photos, rédiger un souvenir sur un joli cahier, écouter une musique qu’il appréciait particulièrement sont des actes symboliques qui viendront recréer du lien.

Publié le 16/12/2020