Menu

Qu’est-ce qu’un thanatopracteur ?

Le thanatopracteur prend en charge le corps des défunts. Il en assure les soins de conservation pour mieux les préserver. Il effectue des actes d'hygiène et de présentation (désinfection, habillement, coiffure, maquillage...) pour que la famille et les proches conservent une dernière image digne de l'être aimé avant son enterrement ou sa crémation. Par son travail, il peut alléger la souffrance et faciliter le travail de deuil.

Le thanatopracteur est généralement employé d’une société de pompes funèbres. Il peut évoluer dans des hôpitaux, des écoles de médecine, des chambres mortuaires. Il peut travailler à son compte et proposer ses services en qualité de sous-traitant. La profession nécessite des connaissances médicales pour assurer les soins dispensés au corps des personnes décédées. Egalement appelé embaumeur, le thanatopracteur utilise différents produits chimiques dont le dosage est important. Sa rigueur est essentielle.  Il doit maîtriser les techniques de maquillage corporels et de coiffure. Ce métier demande une grande minutie. Le thanatopracteur est amené à se déplacer sur un territoire donné (département, région). Il peut être appelé à toute heure pour effectuer un soin en urgence. La profession exige un bon équilibre psychologique.

A lire sur les métiers du funéraire :

Qu'est-ce qu'un conseiller funéraire ?

Du côté de la formation  

Pour exercer le métier de thanatopracteur, le Bac est exigé. Le Bac scientifique est un plus mais les autres sont acceptés. Il est ensuite indispensable d’obtenir le diplôme technique universitaire (DUT) de thanatopraxie, qui est encadré par le ministère des solidarités et de la santé. La formation s’étend sur 2 ans. Deux filières universitaires publiques et des écoles privées permettent d’accéder à ce métier. La formation comprend 9 mois de théorie autour de l’anatomie, des soins de conservation, de la microbiologie, de la médecine légale. Un stage pratique d’un an environ est à effectuer. Pour le suivre, les candidats devront avoir été reçus aux épreuves théoriques. Le nombre de places proposées à la formation pratique est arrêté chaque année. Le diplôme national de thanatopracteur est reconnu par le ministère de la Santé. Il est indispensable et obligatoire pour exercer.   

 Pour infos :

La thanatopraxie est l’ensemble des moyens techniques mis en œuvre pour la conservation des corps après la mort. On parlait auparavant "d’embaumer", signifiant “mettre dans un baume”, un terme qui n’est plus en adéquation avec les nouvelles techniques de conservation des corps des défunts.

Thanatos représente le Dieu de la Mort dans la Mythologie Grecque.

Publié le 19/08/2022