Menu

Le jazzman Marcel Zanini

Marcel Zanini. Photo capture écran YouTube
Marcel Zanini. Photo capture écran YouTube

Le clarinettiste et saxophoniste de jazz est mort mercredi 18 janvier 2023 à Paris à l'âge de 99 ans. Dans les années 70, il devint une figure de la variété française.

Marcel Zanini, né le 9 septembre 1923 à Constantinople et mort le 18 janvier 2023 à Paris est un musicien de jazz français, clarinettiste et saxophoniste ténor. Il est le père de l’écrivain Marc-Édouard Nabe.

Né en Turquie, il quitte le pays en 1936 avec ses parents pour venir à Marseille où il apprendra la clarinette quelques temps après. En 1946, il intègre l’orchestre de Léo Missir qui lui proposera le célèbre titre « Tu veux ou tu veux pas » à la fin des années 60. Cette adaptation française du succès brésilien « Nem Vem Que não Tem » de Wilson Simonal, enregistrée en 15 minutes, remporte un énorme succès et Marcel Zanini devient célèbre pour sa moustache, ses lunettes rondes et son éternel bob.

Il était avant tout un grand musicien de jazz et continua à jouer dans clubs parisiens et les festivals. « Le jazz, c'est toute ma vie. C'est une passion, une maladie. Le jazz, c'est mieux que d'être amoureux », confiait-il en 2005 à l'AFP. Il a joué avec de nombreux musiciens de jazz américains ou français dont Georges Arvanitas et Eddy Louiss.

Quelques temps avant son succès, il part vivre 4 ans à New York où il rencontra des légendes de jazz des années 50. Pendant son séjour aux Etats-Unis, où il écrit pour le magazine spécialisé « Jazz Hot », il croise Louis Armstrong, Lester Young, Billie Holiday et celui qui l'impressionne le plus, « Bird ».

En 1962, à presque 40 ans, il rencontre Eddie Barclay et enregistre avec lui son premier 45 tours, intitulé « Oui, oui, oui, oui ». En 1979, il participe à l'album « Brassens-Moustache jouent Brassens en jazz » avec Georges Brassens, Pierre Nicolas, Joël Favreau, Moustache et d'autres jazzmen.

Son succès lui a ouvert les portes du cinéma et Marcel Zanini joue en 1986 dans « Atour de minuit » en 1989 dans « La vie et rein d’autre ».

Retrouvez ici tous les décès célèbres récents

Vous pouvez rendre hommage au défunt sur sa page commémorative sur le site Libra Memoria et présenter vos condoléances à ses proches en témoignant votre sympathie.

Publié le 19/01/2023