Menu

Antoine Rufenacht, l’ancien maire du Havre

Photo Ludovic MARIN/AFP
Photo Ludovic MARIN/AFP

L'ancien maire du Havre Antoine Rufenacht, figure de la droite chiraquienne et proche d’Edouard Philippe, est mort le 5 septembre 2020 à l’âge de 81 ans, Emmanuel Macron saluant «un homme de conviction».

«Tu duca, tu signore, e tu maestro», lui a rendu hommage l’ex-Premier ministre Edouard Philippe dans un tweet relayé par le président de la République.

Né le 11 mai 1939 au Havre, diplômé de l’Institut d’études politiques (IEP) de Paris, est élu député (UDR) de Seine-Maritime en 1975. Il renonce à son mandat en 1976 pour entrer au gouvernement, dont il sera alors à 37 ans, le benjamin. Il est secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre Raymond Barre (1976-77) puis auprès du ministre de l’Industrie (1977-78).

En 1988, il retrouve son siège de député, perdu en 1981. Réélu en 1993, il démissionne deux ans plus tard pour cause de cumul des mandats, lorsqu’il est élu maire du Havre.

Après avoir démissionné de la mairie du Havre, Antoine Rufenacht, qui a aussi été proche de Nicolas Sarkozy, s’implique dans l’UMP. En janvier 2017, il démissionne de la présidence de la fédération départementale des Républicains, fâché de ne pas avoir été consulté pour les candidatures aux législatives.

Chevalier de la Légion d’honneur, marié et père de trois enfants, Antoine Rufenacht a longtemps présidé la société Armor, entreprise familiale.

Vous pouvez rendre hommage au défunt sur sa page commémorative sur le site Libra Memoria et présenter vos condoléances à ses proches en témoignant votre sympathie.

Publié le 07/09/2020