Menu

L'entretien des sépultures

Entretenir la pierre tombale
Entretenir la pierre tombale
Entretenir la pierre tombale
Entretenir la pierre tombale
Entretenir la pierre tombale Entretenir la pierre tombale

L’éloignement du berceau familial, la mobilité professionnelle, le manque de temps ou la santé rendent aujourd’hui complexe l’entretien des sépultures pour les familles. Pour autant, il incombe aux proches une obligation d’entretien des concessions funéraires (Article R2223-12 du Code général des collectivités territoriales) sous peine de reprises par les mairies.

Un entretien réglementé

Les municipalités sont compétentes en matière de concessions funéraires et peuvent également constater l’état d’abandon des sépultures. Le manque de place actuel dans les cimetières amplifie les actes de reprises par les collectivités.

Dans un souci de sécurité, de décence et de bienséance, les personnes détenant des concessions, ou leurs ayants droits, doivent entretenir les tombes et les visiter. Il faut veiller aux infiltrations, affaissements des monuments pouvant empiéter sur les concessions voisines.

Entretien d'automne

L’entretien des sépultures repose sur plusieurs aspects. Tout d’abord, la bonne tenue du monument et de la stèle. Ensuite, un nettoyage régulier du monument et des ornements. Enfin, il convient de fleurir régulièrement les sépultures, pour cela on opte facilement pour les fleurs artificielles qui tiendront plus longtemps.

Entretien à distance

Depuis quelques années, de nombreuses entreprises et start-up se sont spécialisées ou ont conforté leurs activités dans l’entretien et le fleurissement à distance : prestations ponctuelles ou régulières (mensuelles, trimestrielles…). Les professionnels de ces entreprises se déplacent dans les cimetières pour nettoyer entièrement les monuments, les plaques quant à elles sont démontées puis remise en état avant réinstallation. Les offres sont diversifiées : service spécifique ou tout compris. Les tarifs varient selon les prestations et le nombre d’interventions annuelles. Il faut compter entre 30 € et 200 € par mois selon les options choisies.

Publié le 12/04/2018