Menu

Trouver un avis de décès

Réinitialiser

Recherche par défunt

Recherche par date de publication

X
X

Recherche par localisation

Les avis sont publiés en exclusivité dans les journaux papier et numériques avant d'être consultables sur ce site à partir de 14h.

Madame Yvette BONTOUX née MONCENIS-CHONCHON
est décédée le 20 novembre 2020,
Froges Lyon Meylan Theys

Marquez votre sympathie en faisant apparaître gratuitement une étoile

En cliquant sur les étoiles, vous lirez le nom des personnes ayant déposé une marque de sympathie.
5(D Rey et 4 autres personnes)
Ajoutez votre étoile

Partagez votre émotion

Avis de messe
Pour déposer un avis de messe pour Madame Yvette BONTOUX née MONCENIS-CHONCHON, rendez-vous sur notre page :
Comment faire paraître un avis de messe dans le journal
Avis de remerciements
Pour déposer un avis de remerciements pour Madame Yvette BONTOUX née MONCENIS-CHONCHON, rendez-vous sur notre page :
Comment faire paraître un avis de remerciements dans le journal

Avis de décès

Les autres avis parus dans la presse
Marie-Claude Buffière, Michèle Minasso, ses filles et leurs conjoints;
Alexandre, Matthieu,...

Avis paru dans le journal Le Dauphiné Libéré

Meylan, Theys, Lyon

Marie-Claude Buffière, Michèle Minasso, ses filles et leurs conjoints;
Alexandre, Matthieu, Cédric, Damien, ses petits-enfants
et leurs conjointes;
ses arrière-petits-enfants;
les familles Théolier et Moncenis-Chonchon,
parents et amis,
ont la tristesse de vous faire part du décès de

Madame Yvette BONTOUX

née MONCENIS-CHONCHON

survenu à l'âge de 96 ans.

En raison des conditions sanitaires, les obsèques auront lieu dans l'intimité familiale.

Avis de décès paru dans Le Dauphiné Libéré le 22/11/2020 | réf 982521300_LDL_1 | publication web le 22/11/2020. Vous pouvez acheter et lire Le Dauphiné Libéré du 22/11/2020
Avis Entreprise - Association
Pour déposer un avis Entreprise - Association pour Madame Yvette BONTOUX née MONCENIS-CHONCHON, rendez-vous sur notre page :
Comment faire paraître un avis Entreprise - Association dans le journal