Menu

Trouver un avis de décès

Réinitialiser

Recherche par défunt

Recherche par date de publication

X
X

Recherche par localisation

Les avis sont publiés en exclusivité dans les journaux papier et numériques avant d'être consultables sur ce site à partir de 14h.

Monsieur Domingos ARANTES GOMES 1938 - 2020
est décédé le 29 juillet 2020,
Schiltigheim Strasbourg

Marquez votre sympathie en faisant apparaître gratuitement une étoile

En cliquant sur les étoiles, vous lirez le nom des personnes ayant déposé une marque de sympathie.
2(Famille STEINER et 1 autre personne)
Ajoutez votre étoile

Partagez votre émotion

Avis de remerciements
Pour déposer un avis de remerciements pour Monsieur Domingos ARANTES GOMES, rendez-vous sur notre page :
Comment faire paraître un avis de remerciements dans le journal

Avis de décès

Les autres avis parus dans la presse
Madame Almérinda GOMES et leurs enfants

Avis paru dans le journal Les Dernières Nouvelles d'Alsace

Strasbourg

Madame Almérinda GOMES et leurs enfants

ont l'immense tristesse de faire part du décès de

Monsieur Domingos ARANTES GOMES

leur très cher père, beau-père, grand-père, enlevé à leur tendre affection le mercredi 29 juillet 2020, à l'âge de 81 ans, après une longue maladie.

La cérémonie religieuse aura lieu le mercredi 5 août 2020,
à 14 h 30, en l'église Sainte-Famille de Schiltigheim,
suivie de l'inhumation au cimetière Ouest de Schiltigheim.

Avis de décès paru dans Les Dernières Nouvelles d'Alsace le 02/08/2020 | réf 978571700_DNA_1 | publication web le 02/08/2020. Vous pouvez acheter et lire Les Dernières Nouvelles d'Alsace du 02/08/2020
Lieu des obsèques

Les obsèques de Domingos ARANTES GOMES seront célébrées le mercredi 5 août 2020 à 14 h 30 à Schiltigheim.

Schiltigheim
09/08/2020
Matin | 17°Cbeau temps
Après-Midi | 36°Cbeau temps
Voir les prévisions
Avis Entreprise - Association
Pour déposer un avis Entreprise - Association pour Monsieur Domingos ARANTES GOMES, rendez-vous sur notre page :
Comment faire paraître un avis Entreprise - Association dans le journal