Menu

La cantatrice Montserrat Caballé

Montserrat Caballé en 2013, quelques mois après avoir subi une attaque cérébrale.   AFP/Gérard Julien
Montserrat Caballé en 2013, quelques mois après avoir subi une attaque cérébrale. AFP/Gérard Julien

La soprano espagnole Montserrat Caballé est morte à Barcelone, en Espagne ce samedi 6 octobre 2018.

Elle avait 85 ans. 

La soprano espagnole a fait entendre sa voix exceptionnellement pure lors d’une carrière internationale prestigieuse d’un demi-siècle.

Née le 12 avril 1933 à Barcelone dans une famille modeste, Maria de Montserrat Viviana Concepcion Caballé i Folc, a étudié au conservatoire du Liceu avant de débuter à l’Opéra de Bâle en 1956, dans «La Bohème» de Giacomo Puccini.

La Catalane, dont l’art du «pianissimo» était légendaire, comme sa puissance vocale, chantait aussi bien Rossini, Bellini ou Donizetti que Mozart ou Dvorak. Elle avait rejoint définitivement l’opéra de Barcelone en 1962, début d’une longue histoire d’amour entre la cantatrice et son public.

Elle avait enchaîné ensuite plusieurs tours du monde à succès et triomphé notamment en 1972 à La Scala de Milan, dans «Norma» de Bellini.

Mais elle avait aussi brisé les traditions en enregistrant un album avec le chanteur de Queen Freddie Mercury dont une chanson avait été choisie comme hymne des Jeux olympiques de Barcelone en 1992.

VOIR L'ARTICLE COMPLET

Publié le 06/10/2018