La comédienne Jeanne Moreau

Elle avait tourné avec les plus grands, réalisateurs comme acteurs. Jeanne Moreau s'est éteinte, à l'âge de 89 ans. L’actrice à la beauté sensuelle et à l’inimitable voix grave, qui a fasciné les plus grands réalisateurs au cours d’une carrière de 65 ans, a été retrouvée décédée à son domicile parisien ce lundi.

Jeanne Moreau, ici photographiée en 2008 au festival de Cannes. Photo AFP

Jeanne Moreau, ici photographiée en 2008 au festival de Cannes. Photo AFP

La "plus grande actrice du monde", selon Orson Welles, était devenue célèbre pour ses rôles dans les films "Ascenseur pour l'échafaud", "Jules et Jim", "Eva" ou encore "Le Journal d'une femme de chambre".

Comédie-française, chansons, réalisation...
Née le 23 janvier 1928 à Paris d’un père restaurateur et d’une mère danseuse anglaise, l’inoubliable interprète de «Tourbillon» dans «Jules et Jim», de François Truffaut, a tourné dans plus de 130 films.

Elle a été toute jeune pensionnaire de la Comédie-Française, a joué avec Gérard Philipe «Le Cid» au Festival d’Avignon, a enregistré plusieurs albums de chansons, dont «Le tourbillon» - chanson culte du film de François Truffaut «Jules et Jim» qu’elle avait chantée aux côtés de Vanessa Paradis à Cannes en 1995 -, réalisé deux longs métrages et tourné pour la télévision, dirigée notamment par Josée Dayan.

A la veille de ses 80 ans, elle reconnaissait avoir vécu dans son métier des moments de passion qu’elle n’avait pas vécus dans sa vie.

Un "Super César d'honneur"
Pour «La vieille qui marchait dans la mer», elle a reçu en 1992 le César de la meilleure actrice et «Jeanne la française», comme on l’appelle à l’étranger, est devenue les années suivantes une sorte d’ambassadrice du cinéma français.

Elle a reçu en 1998, des mains de Sharon Stone, un Oscar d’honneur pour l’ensemble de sa carrière, et, dix ans plus, un Super César d’honneur lors des César 2008.

Lauréate du prix d’interprétation féminine 1960 à Cannes (pour «Moderato Cantabile"), elle fut la seule comédienne à avoir présidé deux fois le jury de ce Festival (en 1975 et 1995). Elle y a aussi été plusieurs fois maîtresse de cérémonie.

Ses plus grands succès

- Ascenseur pour l'échafaud (1958) de Louis Malle
- La nuit (1961) de Michelangelo Antonioni
- Jules et Jim (1962) de François Truffaut
- La Baie des anges (1963), de Jacques Demy
- Le Journal d'une femme de chambre (1964), de Luis Bunuel
- La mariée était en noir (1968), de François Truffaut 

Source : www.lalsace.fr

le 31/07/2017 à 17:54

Recherche rapide avis de décès

Département :
Date de publication :